Textes en scène 2015

Textes en scène

Du 4 au 6 août 2015
Les 3 Chaises, 5 place de la mairie à Massat

 

– Mardi 4 août –

19 heures
La promenade de Robert Walser
Avec Catherine de Malet

Walser aimait se promener, partir à pied sur de longues distances. Simple plaisir ou déplacement nécessaire, la promenade est devenue condition de survie mentale, moyen de communiquer avec autrui, avant d’accéder au rang de thème littéraire. Elle fait parfaitement écho, ici, à la poésie.

 

21 heures
Opium Poppy
de Hubert Haddad
Avec Florence Fourtanet

Au fil de cette traque à l’enfant, se dessine l’histoire d’Alam. Celle d’un petit paysan afghan, pris entre la guerre et le trafic d’opium, entre son désir d’apprendre et les intimidations de toute sorte, entre son admiration pour un frère tête brûlée et l’amour éperdu qu’il porte à une trop belle voisine… Le choix des extraits et leur mise en espace ont été guidés par le désir de restituer au mieux ce magnifique roman, sa précipitation dramatique haletante qui éclaire la folle tragédie des enfants de la guerre.

 

22 heures
Lettres à un jeune poète
de Rainer Maria Rilke
Avec Gilles Fossier

Ce poète n’a eu de cesse de chercher des résonances entre la vie et l’art en refusant la facilité, en ignorant les conventions et les attentes du public. Les réponses que Rilke semble nous donner dans ce texte, soulèvent encore bien des questions auxquelles nous ne pouvons répondre qu’individuellement. Se pourrait-il que, comme bien d’autres compagnons d’errance, il ne cesse de nous murmurer à l’oreille ce qu’au plus profond nous savons déjà ?

 


 

– Mercredi 5 août –

 

19 heures
La promenade (2)
de Robert Walser
Avec Catherine de Malet

 

21 heures
Nuit de la poésie
Tempoèmes – Des poèmes plein les mains
Avec les comédiens amateurs et professionnels de Massat
Accompagnés par Henri Herteman

Henri Herteman est un musicien attiré par la maîtrise du langage de divers instruments : piano, clavier, trombone, mélodica, percussion, valiha malgache. Il s’inscrit dans le concept d’improvisation libre ou encore de musique intuitive avec incursions dans les climats du jazz, du rock progressif, de la musique ethnique voire contemporaine.
L’échange avec les mots et leur portée guidera les interventions musicales en situation, en toute liberté.

 

22 heures
Scène ouverte aux poèmes et chansons


 

– Jeudi 6 août – 

 

19 heures
La promenade (3)
de Robert Walser
Avec Catherine de Malet

 

21 heures
Notre besoin de consolation est impossible à rassasier de Stig Dagerman
Avec Astrid Cathala et Gérard Frykman (contrebasse, guitare, percussions)

« Personne ne peut énumérer tous les cas où la consolation est une nécessité. Personne ne sait quand tombera le crépuscule et la vie n’est pas un problème qui puisse être résolu en divisant la lumière par l’obscurité et les jours par les nuits, c’est un voyage imprévisible entre des lieux qui n’existent pas. » Court essai écrit en 1952, Notre besoin de consolation…. aborde de façon incisive et lumineuse les questions d’existence, de sens et de mort.

 

22 heures
Nocturne d’après Ce que j’appelle oubli de Laurent Mauvignier
Avec la Cie Les êtr’anges

La lecture se donne d’une traite, serrée autour d’un seul événement. La voix se fait l’écho d’un écrit qui par sa densité reste sur le bord, sur cette lisière où l’humanité bascule. Raison que l’on voudrait maintenir. A côté de la lectrice, la performeuse se prépare. Elle s’habille et se concentre, respire. Les gestes lents, appliqués, précis révèlent la détermination de celui qui, silencieux, s’apprête à l’affrontement.

 

Renseignements :

Les 3 Chaises
05 61 96 91 53 – 05 61 64 01 78 – les3chaises@gmail.com

Bar et restauration sur place.


 

Tous nos titres sont disponibles en librairie et sur notre boutique en ligne.

Visitez notre boutique