Frédéric Ferrer

 

 

KF2 - Frédéric Ferrer

Frédéric Ferrer a suivi une formation d’acteur à Paris et mené en parallèle des études en sciences humaines. Il obtient l’Agrégation de géographie en 1991.

Il met en scène son premier spectacle en 1994 avec Liberté à Brême de Rainer Werner Fassbinder.
Depuis 2004 il crée des spectacles à partir de ses textes où il interroge notamment les figures de la folie (Apoplexification à l’aide de la râpe à noix de muscade et Pour Wagner) ou les dérèglements du climat, à travers un cycle artistique nommé Les chroniques du réchauffement (Mauvais Temps, Kyoto Forever et Comment j’ai appris à ne plus m’en faire et à aimer le réchauffement climatique).

En 2010, il décide de raconter des espaces. Il se lance alors dans un Atlas de l’anthropocène, cycle artistique de cartographies théâtrales du monde, entre conférence et performance, où il traite de territoires inattendus : après À la recherche des canards perdus, Les Vikings et les satellites, Les déterritorialisations du vecteur et Pôle Nord qu’il a présenté dans de nombreux théâtres et festivals en France et à l’étranger, il vient de créer en janvier 2015 la cinquième cartographie de son atlas, Wow!, autour des possibilités de vie extraterrestre.

Parallèlement il a mis en scène son premier spectacle jeune public Sunamik Pigialik ? (Que faire ? en inuktitut) à l’automne 2014.

Il a présenté au Festival d’Avignon en juillet 2015 Allonger les toits, avec le chorégraphe Simon Tanguy dans le cadre des “Sujets à Vif” (Festival d’Avignon / Sacd).

Il travaille actuellement sur un nouveau projet, Kyoto Forever 2, qui proposera la mise en jeu d’une conférence de l’ONU sur le changement climatique. Ce spectacle a été créé à l’occasion de la tenue de la COP 21 à Paris en novembre 2015.

Dans sa démarche, et semblable au géographe, qui fut longtemps considéré comme le spécialiste de rien, il aime davantage les frontières que le coeur des disciplines. Non pas la synthèse mais le frottement. Frédéric Ferrer écrit les textes et la dramaturgie des spectacles après un « travail de terrain », qui lui permet d’ancrer ses fictions à partir d’une source documentaire et/ou d’un espace réel. L’espace devient dans ses spectacles le lieu des possibles.

Il est Chevalier des Arts et des Lettres et a été Lauréat de l’Aide à la création dramatique du Centre National du Théâtre (pour Kyoto Forever en 2008).

Frédéric Ferrer est l’auteur de plusieurs ouvrages disponibles chez l’Œil du souffleur. Apoplexification à l’aide de la râpe à noix de muscade, Mauvais temps et Pour Wagner ont été éditées dans la collection l’Œil du souffleur lorsque celle-ci était hébergée chez l’Archange minotaure. Ces textes sont maintenant disponibles chez l’Œil du souffleur.

Il sera présent au festival in d’Avignon pour une douzaine de représentations entre le 8 et le 25 juillet 2017, dans Sujets à Vif, au Jardin de la Vierge du Lycée Saint-Joseph.

 

Ouvrages publiés chez L’Œil du souffleur:


 

Pour aller plus loin…

Autour de l’auteur :

 

 


 

Tous nos titres sont disponibles en librairie et sur notre boutique en ligne.

Visitez notre boutique